Vendredi 20 Septembre 2019, 19:43:05
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Le comportement alimentaire des Français ...  (Lu 261 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Thierry Sanchez
Président APEP
Formateur-Consultant
*****

Opinion des membres 282
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Expérience: Expert
Humeur du jour: Cool
Concept: NC
Cuisson : Bois
Panel Farine "Le Pizzaiolo français": Oui
Assises des Compagnons pizzaiolos: Oui
Messages: 23031


Respect The Pizza ..!


« le: Mercredi 02 Mars 2011, 19:15:44 »

Bernard Boutboul : « La France est un pays qui s’isole à l’échelle mondiale en termes de comportements alimentaires. C’est très probablement dû à ses racines culinaires et traditionnelles. Ce secteur que Gira Conseil étudie depuis plus de 20 ans est en pleine mutation mais sûrement pas dans le sens que l’on imagine. Nous avons souvent l’occasion de soulever et de décrypter ensemble de grands changements, tels que…

- Le comportement alimentaire des français… à l’opposé des anglo-saxons, tout en n’étant pas véritablement latin ;

- Le temps qu’ils consacrent au repas en forte diminution pour la pause déjeuner et le soir. Mais il apparaît que cette chute est stoppée sur un palier de 31 mn de moyenne alors que les américains sont à 19mn de moyenne ;

- L’envolée de la consommation alimentaire en dehors des repas… avec près de 25% de la population qui se nourrit dans la matinée ou dans l’après-midi ;

- Le taux de retour à domicile à midi en semaine… qui continue de baisser fortement ;

- L’émergence de nouveaux schémas de consommation… baisse des volumes sur les circuits classiques ; poussée très forte des circuits alimentaires alternatifs ; réémergence de la « gamelle » du midi… ;

- Le développement d’une restauration à distribution rapide du low-cost au très haut de gamme… et son impact de plus en plus important dans les grandes et moyennes agglomérations ;

-Même si l’on se nourrit de plus en plus rapidement, nos prises alimentaires sont plutôt traditionnelles (sandwichs, quiches, salades, soupe etc…) ;

-Même si les français sont des grands adeptes de la VAE  (vente à emporter) il n’en demeure pas moins que contrairement aux anglo-saxons, ils ne mangent pas et ne boivent pas en mouvement dans la rue ;

-Le prêt à consommer et le prêt à réchauffer se développent très vite en France mais avec des plats ou des produits simples. Le Français n’est pas un « aventurier de l’alimentation » ;

-La structure entrée-plat-dessert ne pèse plus que 14% des repas pris dans la restauration avec service à table. Les Français ne grignotent pas, ils déstructurent leur repas. Car la structure complète est trop longue, trop riche et trop chère ;

-La notion de partage est très liée à la fonction repas festive (soir et week end). L’individualisme est très présent le midi semaine dans un cadre actif ».

B. Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil.
Journalisée

Si vous le désirez, vous pouvez soutenir le forum europepizza en
1) Visitant nos partenaires
2) Faire un don
3) Affichez votre banniere sur votre forum:
Devenir partenaire
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  


Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF | SMF © 2013, Simple Machines
Installé Par MkC

Happy'09 Theme by Sweet Rebel
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.042 secondes avec 20 requêtes.